Généralités

L’Économie Sociale et Solidaire (ESS) n’est pas nouvelle, puisqu’elle a été amorcée il y a plus de 150 ans ! L’ESS est un mode d’entreprendre à part entière qui suit ses propres règles. Elle se distingue de l’économie classique en rassemblant les structures qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale. Cette économie affirme la primauté des personnes sur la maximisation de profits.

Les secteurs les plus investis sont l’action sociale, l’environnement, l’enseignement et la formation, la santé, mais aussi les sports et loisirs, les arts et spectacles… L’ESS est composée d’associations, de mutuelles, d’assurances, de banques coopératives, de fondations et d’entreprises associatives.

Voir l’ESS en chiffres

Ses principes fondateurs

  • Concilie activité économique et utilité sociale

Recherche d’utilité collective, priorité de la personne sur le profit

  • Un mode de gestion démocratique et participatif

1 personne = 1 voix

  • Une utilisation des bénéfices contrôlée

Bénéfices et résultats réinvestis au service du projet collectif

  • Un ancrage local

Pour s’adapter aux besoins des territoires et de leurs habitants

  • Un cadre juridique

Loi N°2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire

Caroline Huard
Me suivre