Florence Foresti nous rappelle avec humour le décalage entre l’univers de la pub et la vraie vie.